Covid-19 : plus de la moitié des Français subit un stress au travail

Très mauvais pour la santé, le stress s’accentue dans les entreprises françaises avec la crise du Covid-19.


L'essentiel

  • Les secteurs engendrant le plus de pression sont ceux de l’immobilier, des médias et de la construction.

  • De nombreuses études ont prouvé que le stress est très mauvais pour la santé.


Cinquante-cinq pourcent des Français ressentent du stress au travail, et ce au moins une fois par semaine. Les secteurs engendrant le plus de pression sont ceux de l’immobilier (68% des salariés), des médias et de la construction (67% des salariés dans les deux cas). À peine 15% des travailleurs se sentent assez en confiance pour parler de leur mal-être à leur manageur, et seuls 9% sont prêts à en informer les ressources humaines. Ce sont les résultats de l’étude Workforce View 2020, menée par le ADP Research Institute. "Les efforts actuels pour contenir la pandémie du Coronavirus dans de nombreux pays risquent d'aggraver les problèmes de stress constatés dans l'étude", notent les auteurs. En effet, les inquiétudes des salariés concernant la sécurité de leur emploi se sont accrues avec la crise sanitaire, tout comme la surcharge de travail et le manque de moyens. Le télétravail, qui modifie les habitudes et engendre de l’instabilité, est aussi source de stress.

Tabous

Carlos Fontelas De Carvalho, président d’ADP, déplore : "malgré plusieurs tentatives d’employeurs de s'attaquer à ces tabous, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant d'avoir des conversations ouvertes sur le sujet. Echanger sur sa santé au travail demeure en effet difficile, soit par crainte que cela ne nuise à sa carrière, soit en raison de sensibilités culturelles." L’étude montre par ailleurs que les jeunes générations seraient apparemment plus à l’aise que leurs aînés à l’idée d’évoquer leurs difficultés. Parmi les personnes âgées de 18 à 34 ans en Europe, 82% se disent prêtes à soulever un problème de bien-être au travail s’il se présentait, contre 69% des plus de 55 ans.

Maladies digestives

De nombreuses études ont prouvé que le stress est très mauvais pour la santé. Il peut notamment provoquer des maladies digestives, des troubles cardiovasculaires, des infections, de l’hyperthyroïdie, des troubles du sommeil, de la fatigue, de l' irritabilité, et des problèmes musculaires ou gynécologiques.


Vers qui se tourner?

Au delà du service des ressources humaines de votre entreprise (si vous en disposez),ne restez pas seul.e face à cette situation.Le stress est une réaction d’adaptation de la part de l’organisme face à un stimulus agressif.

Rapprochez-vous d'un professionnel de santé spécialisé dans la gestion du stress.

Un.e sophrologue peut vous aider dans cette démarche.La sophrologie est une technique naturelle qui peut vous aider à apprendre à mieux gérer votre stress. Son action se situe au niveau de trois systèmes organiques impliqués dans la gestion du stress.

Le premier niveau est le système végétatif. Ce système permet de réguler les fonctions autonomes du corps. A ce niveau, le sophrologue va vous apprendre à mieux contrôler votre respiration et à vous relaxer.

Le deuxième niveau, qui est directement lié aux émotions, est le cerveau limbique.

Le sophrologue vous demandera de vous focaliser sur vos émotions positives et de les faire grandir.

Ensuite il s’agira du niveau du néocortex : le sophrologue vous demandera de prendre la décision de vous orienter vers des choses positives.


© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com