Entreprises: préparez dès à présent l'après confinement.

Mis à jour : avr. 21

Si la situation actuelle est exceptionnelle, il n'en est pas moins possible d'en anticiper certaines conséquences, notamment en matière de risques psycho-sociaux encourus par les salariés. Confinement, télétravail bricolé car non organisé, isolement ou chômage partiel... autant de situations qui peuvent avoir un retentissement négatif sur les salariés.


Une des caractéristiques du moment que nous vivons tient à la nécessité de repenser en urgence les cadres (donc les règles de fonctionnement), que l’on parle de celui qui est donné par l’organisation mais aussi celui que se donnent les personnes. Ce que vous appelez le télétravail forcé crée de nouvelles conditions très différentes du télétravail sur un ou deux jours par semaine qui prévalait en temps normal voire pendant les grèves. Là, on a quelque chose de nouveau, de durable et qui de surcroit est imbriqué avec la vie familiale, le conjoint et/ou les enfants qui se retrouvent à la maison.

Soyons clairs : la plupart des entreprises et les individus eux-mêmes ont été pris au dépourvu. Beaucoup ne sont pas préparés pour gérer convenablement un tel contexte dans la durée.


Les dirigeants se rendent compte que les réunions ne sont pas de la même nature quand on les fait à distance. Cette pandémie amène à avoir une meilleure qualité d’écoute, à être dans la bienveillance. Je leur conseille d’avoir un usage raisonné de la visioconférence, à ne pas faire des réunions trop longues, et d’organiser des échanges juste pour prendre des nouvelles, être dans l’empathie, la bienveillance. Le rôle du manager aujourd’hui est d’avoir une veille bienveillante sur son équipe. Pour les dirigeants, cette période est l’occasion de réfléchir à l’organisation des équipes et au management. C’est le moment de s’interroger sur son équipe : est-ce que je suis bien entouré, avec les bonnes personnes ? Il faut aussi que le dirigeant arrive à se mettre en pause s’il le peut, à lâcher prise. Savez-vous que les 10 patrons des 10 plus grosses entreprises du monde ont tous adopté des rituels de méditation ? Ce n’est pas pour rien. Pour les dirigeants qui ont le temps, je conseille de profiter de la période de confinement pour se former, d’autant plus qu’il y a plein de coaching ou de webinars gratuits en ce moment.


Et puis viendra le jour et l'heure de la reprise.Il ne faut pas croire que tout va reprendre comme si de rien n’était.Les risques psycho sociaux seront présent car chacun aura vécu cette période de manière très différentes.

On qualifie de « risques psychosociaux » (ou RPS) les éléments qui portent atteinte à l’intégrité physique et à la santé mentale des salariésau sein de leur environnement professionnel. Ces risques peuvent recouvrir différentes formes : le stress, parmi les plus connus, mais aussi le harcèlement,l’épuisement professionnelet même la violence au travail. Ils sont la cause de plusieurs maux et pathologies (problèmes de sommeil, dépression, troubles musculo-squelettiques, maladies psychosomatiques, etc.).


Il faudra s'écouter et écouter l'autre, sur ses ressentis sur son vécu pendant et après le confinement.Surtout ne pas minimiser l'impact de ces échanges et libérer la parole.

Dirigeants d'entreprises, décideurs, vous avez les clefs en mains, alors rapprochez vous d'un sophrologue et préparez dès à présent l'après confinement.


© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com