La sophrologie à l’école bientôt approuvée par l’Éducation nationale ?


L’école est un espace où l’estime de soi peut être brutalement remise en cause – le sujet du harcèlement scolaire est devenu un phénomène de société – et une séance de sophrologie d’une vingtaine de minutes peut avoir un impact incroyablement bénéfique.

Que ce soit sous la forme d’ateliers courts ou de petites séances ludiques en début de journée, la sophrologie va permettre aux élèves de corriger leur posture, être plus à l’écoute d’eux-mêmes et des autres et, de ce fait, plus disponibles au processus éducatif.

Les exercices de sophrologie pratiqués à l’école:

Plusieurs thématiques peuvent être abordées lors de ces séances réalisées en petits groupe, les exercices de sophrologie devant être assimilés puis répétés à la maison quotidiennement pour être efficaces.

Découverte du corps et détente:

On travaille sur les 5 sens, la présence du corps dans l’espace et l’ancrage dans le sol, les sensations, en apprenant à se calmer et à se recentrer. La description des phénomènes ressentis peut se faire au cours de la séance de sophrologie.

Développement de la concentration:

On apprend à se concentrer par le biais d’exercices de respiration simples, de relaxation dynamique et de concentration sur un objet.

On fait des exercices de toucher, de dessin les yeux bandés, en exprimant les sensations que cela procure.

Restauration de l’estime de soi et des autres:

On se libère des tensions et des émotions négatives par un travail sur le corps. Le but est de retrouver sa place et de se défaire du regard de l’autre, en prenant aussi conscience de de son propre regard sur les autres, pour mieux accueillir les différences.

Activation du positif:

L’idée est d’acquérir une meilleure perception des autres et de son environnement, en prenant conscience des petites choses positives qui nous arrivent chaque jour. Pour les étudiants, la visualisation positive permet de se projeter dans la réussite de l’examen, ce qui facilite la gestion du stress.

Les résultats des exercices de sophrologie pratiqués à l’école ont été très satisfaisants : les enfants étaient plus calmes, plus concentrés. L’ambiance en classe était plus chaleureuse et des liens plus forts se sont créés. Les collégiens, les lycéens et les étudiants arrivaient à mieux gérer leur angoisse d’échouer ou leurs difficultés personnelles.

La sophrologie à l’école bientôt approuvée par l’Éducation nationale ? L’avenir nous le dira…

© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com