Savoir gérer l’intelligence émotionnelle

Mis à jour : juin 28



L’intelligence émotionnelle est au cœur de la vie sociale.

Savoir gérer ses émotions et composer avec celle des autres représente un vrai plus pour tout individu qui souhaite avoir et entretenir des relations humaines respectueuses cordiale et profondes.

L'intelligence émotionnelle est un concept récent dans nos sociétés il a été rationalisé pour la première fois en 1990 par les psychologues Peter Salovey et John Mayer.

Selon eux l'intelligence émotionnelle désigne l’habilité à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée à comprendre et à raisonner avec les émotions. Ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres.


Bien que nous partions du principe que l'existence d'une émotion est naturelle il est avéré que dans la société dans laquelle nous vivons elle n'a pas toujours sa place. Certaines émotions sont socialement valorisées comme la joie et peuvent donc s'exprimer librement en revanche d'autres émotions comme la peur la colère et la tristesse ne sont pas beaucoup apprécié.


Nous avons ainsi tendance à les retenir à les bloquer ou à les ignorer. Mais si l'émotion est un mouvement naturel que se passe-t-il lorsque nous le bloquons et que se passe-t-il si nous l’extériorisons de manière brutale en présence d'autres personnes ?

L'enjeu principal de l'intelligence émotionnelle et de parvenir à équilibrer son système émotionnel afin d'éviter les deux pièges posés par notre société.

Le premier piège c'est d'inhiber les émotions en soi de ne pas les détecter de ne pas les reconnaître de ne pas les exprimer. En agissant de la sorte nous créons des blocages énergétiques dans notre propre organisme. On parle alors de caractère intra punitif.

A plus ou moins long terme ce phénomène peut engendrer des malaises.

Le deuxième piège c'est de déverser certaines émotions sur les autres de les imposer aux autres de porter atteinte à leur intimité physique émotionnel où mental. Cette voie revêt un caractère extra punitif et peut mener à des sanctions venant de l'extérieur. Une des sanctions et le rejet des autres cherchant à se protéger de ce qui peut être perçu comme une agression.

C’est précisément entre ces deux extrêmes que l'intelligence émotionnelle prend toute sa place.


Avant de pouvoir composer avec les émotions des autres personnes vous devez comprendre l'importance de gérer vos propres émotions. Il faut être vigilant avec les termes « contrôler où maîtriser ses émotions ».

0n les assimile parfois au fait de les réprimer de s'en détacher. En agissant de la sorte nous altérons leur libre cours et plutôt que de les laisser s'écouler nous les renforçons.

Si nous ne comprenons pas l'utilité d'une émotion soit elle s’inhibera et finira par créer un désordre dans notre organisme soit elle reviendra avec plus d'intensité la fois d’après.

Pensez aux personnes qui se mettent brutalement en colère parce que vous avez ajouté une petite goutte d'eau dans un vase déjà plein à ras bord…



L’autre enjeu de l'intelligence émotionnelle concerne notre relation avec notre environnement et en particulier avec les personnes de notre entourage.

Une émotion peut être générée par notre organisme et aussi par une situation un comportement ou une émotion externe.

Développer son intelligence émotionnelle consiste donc également à interagir avec tact avec cet environnement.


En résumé nous devons apprendre à réguler les échanges d'informations à l'intérieur de notre organisme ainsi que les échanges d'information avec notre environnement en développement notre intelligence émotionnelle.

Nous pouvons libérer nos freins personnels qui nous empêchent d'agir au quotidien en accord avec nos aspirations profondes. Cela nous permet de développer des relations profondes et vraies, tant avec nos proches qu'avec nos relations sociales et professionnelles


Etymologiquement parlant, l’émotion (e-movere) doit être exprimée. Si elle se forme à l’intérieur de notre corps, elle doit être extériorisée de manière adéquate pour ne pas devenir néfaste.

Savoir faire face à ses émotions et savoir les exprimer : plus facile à dire qu’à faire ? Grâce à la sophrologie, il est possible d’apprendre des techniques qui vous permettront d’identifier et de prendre conscience de vos émotions afin de mieux les accepter et de mieux les exprimer.