Sophrologue et port du masque : que dit la loi ?


Les sophrologues en cabinet libéraux sont-ils concernés par le port du masque rendu obligatoire dans les entreprises et dans les espaces publics clos ? La Chambre Syndicale de la Sophrologie décrypte pour vous les dernières règles en vigueur.

Ce mardi un nouveau protocole a annoncé l’obligation de porter un masque dans les espaces communs en entreprises. Une mesure qui est venue en complément du décret du 10 juillet dernier concernant le port du masque dans les lieux publics clos.

Qu’en est-il pour le sophrologue exerçant en cabinet libéral ? Au niveau de la loi, les mesures sanitaires nationales restent les mêmes qu’auparavant pour le sophrologue, à savoir de prioriser le respect de la distanciation physique, des mesures d’hygiène élémentaires, de désinfection et d’aération du local professionnel.

Le port du masque est bien évidemment préconisé, dans le cas où la distance physique est impossible. Les préconisations de la Chambre : La Chambre rappelle toutefois qu’il convient de faire preuve de bon sens afin d’éviter la propagation du virus.

De plus, le sophrologue est tenu de rester informé des mesures prises au niveau local, telles que l’obligation ou non de porter un masque dans sa zone d’exercice ou encore l’évolution du niveau de vigilance et de la propagation du virus.

Ces informations permettront au sophrologue d’imposer ou non à ses clients le port du masque durant les séances.

Il convient également pour le sophrologue de bien informer la clientèle des règles en vigueur au sein du cabinet et/ou de la salle d’attente.


© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com