Le bon et le mauvais stress.

Dans certains cas, le stress est votre meilleur ami. C’est lui qui nous permet d’aller de l’avant. Sans cette réaction, nos ancêtres n’auraient jamais franchi le seuil des cavernes ! Il vous offre l’adrénaline, l’énergie nécessaire pour, par exemple, éviter un danger, réussir un examen, relever un défi sportif, pour surmonter votre peur avant de prendre la parole en public ou encore pour prendre des décisions face à un problème. Et ce quel que soit votre âge et votre sexe !

À l’inverse, d’autres situations peuvent générer, en fonction de votre état émotionnel, un stress, cette fois plus néfaste et difficile à gérer. Par exemple, lorsque vous vivez une situation professionnelle délicate, une séparation, un surmenage général, un arrêt du tabac difficile… L’apparition de symptômes se fait vite sentir : insomnies, douleurs au ventre et à la tête, fatigue, irritabilité, respirations approfondies, sueur, coup de blues, grignotage, difficultés à se concentrer ou à mémoriser… Il faut alors réagir et agir car sur le long terme, ces symptômes risquent de mettre votre santé en danger (hypertension, état dépressif, troubles d’anxiété, maladies…).

A l’heure du coronavirus et d’une information en continu qui n’a jamais été aussi anxiogène, chasser les peurs, le stress et les tensions est un véritable challenge ! Et si la sophrologie nous aidait à gagner en sérénité.

Oui, mais comment ?

En premier lieu, et alors que nous vivons une crise inédite, il est important de rappeler que la sophrologie arrive en complément d’une aide psychologique qui peut être indispensable selon les situations. Le sophrologue n’est pas un médecin mais il peut apporter des solutions aux personnes qui se sentent mal.

La sophrologie va permettre d’aller puiser dans toutes les « boites à outils » de ressources d’un individu stressé, l’amener à se replonger dans ses bons moments de vie. L’idée est se remémorer un événement heureux pour en retrouver les sensations comme une victoire sportive, un succès professionnel…


Face au stress, il est important de trouver des solutions rapidement. Pour le cas du coronavirus, il est conseillé d’éviter de s’attarder sur les informations bien trop anxiogènes. Et si vous cherchez des actualités, le mieux est de se rendre uniquement sur des sites sérieux comme celui du gouvernement pour éviter à tout prix les fausses informations ou les approximations. Eviter de s’isoler malgré le confinement est aussi essentiel. Il est primordial de s’aérer l’esprit et les jambes. Un simple exercice dans son salon, sur son balcon ou dans son jardin quand on a la chance d’avoir un extérieur vous fera le plus grand bien ! Mais surtout, pensez à des choses qui vous rendent heureux !

Il s’agit d’arriver à être maître de ce que nous voulons laisser entrer dans notre esprit. En définitive, si vous arrivez à rythmer vos journée, apprenez à vous reposer, à faire des activités qui vous plaisent comme lire, mais aussi bien rire, alors vous gagnerez en sérénité ! Accueillir au mieux ce qui nous arrive est la clé de la lutte contre le stress. Ce virus nous à tous mis dans le même bateau, mais il faut se dire que c’est l’occasion de vivre l’instant présent, et ce, à 100% !