Combien de temps faut-il pour prendre une habitude ?

Philippa Lally est chercheuse en psychologie de la santé à l'University College de Londres. Dans une étude publiée dans le Journal Européen de la Psychologie Sociale, Lally et son équipe de recherche ont décidé de comprendre combien de temps fallait-il vraiment pour prendre une nouvelle habitude.

L'étude a examiné les habitudes de 96 personnes pendant une période de 12 semaines. Chaque personne a choisi une nouvelle habitude à suivre pendant les 12 semaines et notait chaque jour ses impressions: avaient-ils ou non respecté ce nouveau comportement? Ce comportement leur avait-il semblé automatique?

Certaines personnes ont choisi des habitudes simples telles que "boire une bouteille d'eau au cours du repas". D'autres ont choisi des tâches plus difficiles telles que "courir 15 minutes avant le dîner". A la fin des 12 semaines, les chercheurs ont analysé les données afin de déterminer, pour chaque personne, combien de temps s'est-il écoulé entre le moment où ils ont essayé un nouveau comportement et le moment où ils l'ont adopté naturellement.


gif


Alors, qu'en est-il vraiment?

En moyenne, deux mois s'écoulent avant qu'un nouveau comportement devienne automatique - 66 jours, pour être précis. Et cela peut varier considérablement en fonction du comportement, de la personne et des circonstances. Dans l'étude de Lally, les gens ont mis entre 18 et 254 jours à prendre une nouvelle habitude.(1)

En d'autres termes, si vous voulez définir correctement vos attentes, la vérité c'est qu'il vous faudra probablement entre deux et huit mois pour développer un nouveau comportement dans votre vie .

Curieusement, les chercheurs ont aussi découvert que "rater une occasion de pratiquer le comportement n'affecte pas sensiblement le processus de formation d'habitude". En d'autres termes, ce n'est pas grave si vous "déconnez" de temps à autre. Prendre de meilleures habitudes ne fonctionne pas sur la base du "tout ou rien".

Comprendre cela dès le départ vous permet de gérer vos attentes plus facilement et de vous engager à faire de petits progrès, pas à pas -plutôt que vous mettre la pression et penser que vous devez tout faire d'un seul coup.


gif

Combien de temps pour que ça fonctionne ?

Le temps nécessaire pour atteindre l’objectif que l’on s’est fixé est régulièrement au centre des questions qui me sont posée au sujet de la relaxation dynamique et de la sophrologie.

Malheureusement, il est difficile de répondre, car nous sommes tous différents et nous réagissons tous de façons différentes, en fonction de notre vécu, de nos appréhensions. Ce qui est donc certain, c’est qu’il est impossible de garantir un délai fixe. Le sophrologue n’est pas un faiseur de miracles et un engagement de réussite est absolument impossible à tenir. Heureusement, il existe des moyens de vous positionner et de savoir si vous êtes sur la bonne voie.

Il y a de fortes chances pour que vous ne commenciez réellement à acquérir cette perception de votre corps qu’après quelques séances. Ce temps d’adaptation est lié au fait que nous devons passer outre les différents blocages psychologiques et autres réflexes acquis jusqu’ici. Ils sont normaux et nous protègent dans certains cas, il faut accepter et apprendre à « baisser la garde ». Ce processus, en fonction des individus et de leur personnalité, devrait s’estomper après trois ou quatre séances.


La dernière question qui se pose est celle de savoir de combien de séances vous avez besoin ?

Si votre sophrologue n’est pas un(e) faiseur de miracles, ce n’est pas non plus un gourou qu’il vous faut suivre toute votre vie. En règle générale, que ce soit pour un atelier destiné à travailler sur un point spécifique (gestion du stress, confiance en soi, parentalité…) ou un simple travail de relaxation, une dizaine de séances devraient vous permettre d’acquérir une certaine autonomie.

Ici aussi, le résultat dépendra de votre assiduité et de votre volonté de maintenir vos acquis dans le temps par des exercices réguliers par vous-même.


C'est quoi le plus important au final?

Osez prendre un peu de temps, seul avec soi-même (c’est le soi-même qui pose problème) est paradoxalement une source de crainte. En effet, tout semble important et prioritaire : le travail, la vie de famille, les amis, les tâches ménagères mais le temps pour soi reste en bas de la liste. Il faut surement envisager de modifier ses priorités et admettre que prendre du temps pour soi peut au contraire engendrer des améliorations sensibles au niveau de ses propres interactions familiales ou professionnelles. Savoir prendre un peu de temps pour être à l’écoute de soi, c’est aussi le moyen d’être plus disponible pour les autres, plus investi sur les projets qui nous tiennent à cœur. C’est en réalité un gain de temps.



[1] Bien que l'étude n'ait duré que 12 semaines, les chercheurs ont pu utiliser les données pour estimer des durées de temps plus longues (telles que 254 jours) nécessaires pour créer des habitudes. Encore une fois, le temps exact dépend d'un grand nombre de facteurs et n'est pas aussi important que le message global : prendre une nouvelle habitude peut prendre beaucoup de temps.

*source Huff Post Liff


60 vues0 commentaire